Les certifications alimentaires : garanties de sécurité et de qualité

Garantir la sécurité et la qualité des produits agro-alimentaires est plutôt complexe, car il s’agit d’une chaîne assez vaste, de la production à la gestion des stocks au niveau des magasins. Mais c’est indispensable. C’est pourquoi il y a différentes exigences pour garantir cette sécurité et qualité des aliments. Parmi eux, les certifications alimentaires.

Qu’est-ce qu’une certification alimentaire ?

Une certification alimentaire est une réponse aux nombreuses exigences en matière de sécurité alimentaire pour les acteurs dans le secteur alimentaire de premier plan. En fait, de nombreuses normes de sécurité alimentaire ont été mises en place afin de donner aux consommateurs des produits sains et nutritifs permettant de satisfaire autant ses besoins énergétiques que ses préférences.

A découvrir également : Comment Gérer la Négociation des Salaires en Télétravail

L’objectif est d’éviter toutes gênes que les aliments peuvent causer et qui pourraient empêcher les consommateurs de vivre sainement et de manière active. Cliquez ici pour en savoir plus sur d’autres domaines liés à la sécurité alimentaire.

En matière de sécurité alimentaire, on considère quatre dimensions principales. On cite d’abord la disponibilité physique des aliments, leur accès économique et physique ainsi que leur utilisation. La quatrième dimension concerne la stabilité de ces trois premières dans le temps.

A lire également : Les métiers de la data qui recrutent le plus en 2022

Les certifications alimentaires comme gage de sécurité et de qualité

Avec des certifications alimentaires, un produit ou une marque est dit fiable, car cela signifie que les contrôles de sécurité et de qualité ont été positifs. Elles peuvent donc constituer des critères de sélection pour les consommateurs. Cela signifie aussi que la marque est engagée auprès de sa clientèle pour offrir des produits alimentaires sécurisés et de qualité.

Les certifications sont multiples, et quand une marque obtient toutes les certifications relatives à son activité, il est clair que ses produits ont été fabriqués selon les normes. Il s’agit en fait d’une démarche gagnant-gagnant pour les consommateurs et les producteurs. En fait, les consommateurs obtiennent un gage de qualité et de sécurité, et les marques gagnent en crédibilité et la confiance des consommateurs. Ces certifications permettent aussi de s’étendre sur le marché international.

Les différents types de certificat alimentaire et comment les reconnaître

Comme l’industrie de l’agro-alimentaire est très large et toujours en pleine évolution, plusieurs normes et certifications l’encadrent. Les plus populaires sont :

La certification FSSC 22000 – Food Safety System Certification,

La certification IFS – International Food Standard,

La certification BRC Food – Agroalimentaire et Packaging Materials

La certification SQF – Safe Quality Food

Il y a aussi les différents standards ISO et des certifications spécifiques comme la certification bio ou encore la certification des produits végétaliens. Chaque marque et produit ayant des certifications alimentaires est passé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, avant de passer par des organismes certificateurs.

Les produits certifiés sont facilement reconnaissables avec le logo du Label Rouge ou de la certification de conformité des produits. Il existe aussi différentes mentions valorisantes qui peuvent être indiquées sur le produit. D’ailleurs, les produits certifiés sont aussi reconnus par l’association rassemblant tous les acteurs du domaine (marques, porteurs d’un projet de certification de conformité, les consommateurs, les organismes certificateurs, les distributeurs). Il s’agit en fait de l’Association pour le développement de la certification de conformité de produit agroalimentaire ou ADCCPA.

vous pourriez aussi aimer