Quels sont les bienfaits du whisky pour l’organisme ?

Vous ne rêvez pas, boire du whisky peut effectivement se révéler bénéfique. Évidemment, nous parlons ici d’une consommation régulière mais modérée, car tout excès est nuisible. Quoiqu’il en soit, voyons quelques-uns des bienfaits du whisky pour l’organisme tout au long de cet article.

Moins de prise de poids

Premier bienfait de notre liste : le whisky est l’alcool qui vous fera prendre le moins de poids. Cela est dû à sa faible teneur en calories. À l’inverse de la bière et d’autres alcools, vous pouvez en consommer un verre quotidiennement sans grossir. Toutefois, cela reste valable tant que vous ne diluez pas votre liqueur avec une boisson gazeuse comme le coca ou le soda qui est riche en glucides. Pour diluer votre whisky, privilégiez plutôt de simples glaçons.

Lire également : Quelle cigarette électronique CBD ?

La stimulation de la digestion

Le whisky est généralement recommandé après avoir mangé puisqu’il s’agit d’un bon digestif. Non seulement, il apaise votre faim mais en plus il stimule la digestion. De plus, il empêche une remontée d’aliments ainsi que des maux gastriques. Pour ne rien gâcher, il favorise légèrement le passage des nutriments dans le sang. En bref, c’est un digestif très polyvalent quand il est pris en quantité raisonnable.

Les vertus pour le cœur

Consommer du whisky vous évitera d’une part une accumulation de mauvais cholestérol. D’autre part, cela stimulera une production de bon cholestérol puisque cette boisson contient des antioxydants qui ont un effet positif sur le système cardiovasculaire. En plus, il atténue les risques de formation des caillots qui gênent la circulation du sang à travers l’organisme.

A lire en complément : Les bienfaits du massage bébé sur son développement

Le fonctionnement du cerveau

Grâce à quelques gorgées de whisky, vous pouvez éliminer le risque de souffrir d’Alzheimer. Mieux encore, une légère consommation régulière offre une protection globale de votre cerveau contre la démence. Par contre, ce bienfait est à double tranchant parce que prendre du whisky à l’excès produira l’effet inverse. En effet, l’abus d’alcool favorise l’altération des cellules cérébrales. Ainsi, boire trop de whisky accentue la probabilité d’apparition de maladies neurodégénératives et donc d’Alzheimer.

La lutter contre le cancer

La consommation de whisky peut contribuer à réduire les risques de formation de cancer. Cela s’explique par la présence des polyphénols antioxydants dans cette boisson. Il s’agit de composés qui se trouvent dans les légumes et fruits et qui empêchent les couches d’ADN d’être atteintes par les cellules cancérigènes.

La prévention du rhume et de la grippe

Certains le savent déjà, cette liqueur a un effet très fort dans la gorge, ce qui soulage la toux et les démangeaisons dans cette partie du cou. Si vous souffrez du rhume ou de la grippe, vous pouvez en consommer pour vous en débarrasser. Le whisky agit contre le froid et favorise une récupération plus rapide. Pour en renforcer l’action dans la gorge, vous pouvez associer votre verre avec de l’eau chaude citronnée.

Le soulagement du stress et de l’anxiété

Pour finir, sachez qu’un peu de whisky a un effet relaxant parce que tout comme les autres alcools, il améliore l’oxygénation des vaisseaux et la circulation du sang. Ainsi, il soulage le stress et l’anxiété puisqu’en général, une meilleure circulation sanguine tranquillise le corps. Mais attention, le whisky n’est pas un médicament donc pour vos problèmes, pensez toujours à consulter un médecin.

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération ».

vous pourriez aussi aimer