Qu’est-ce qu’une société de courtage d’assurance ?

A découvrir également : Quand s'arrête le prêt à taux zéro ?

Code vestimentaire dans l’industrie de l’assurance, qu’est-ce qui est autorisé ?

par Stephanie Has, avocate spécialisée en droit du travail, cabinet Michaelis

A lire aussi : Que contient le code de commande publique ?

La plupart des clients de l’industrie de l’assurance imaginent leur intermédiaire d’assurance dans un costume avec une cravate. Cette image de l’intermédiaire d’assurance, devenue sérieuse pour le monde extérieur, est toujours dans de nombreux esprits et est donc attendue par la plupart des clients.

Attentes des clients

Cependant, le problème se pose lorsque cette attente n’est pas satisfaite par tous les intermédiaires et donc une apparence sérieuse n’est pas garantie, en particulier en ce qui concerne le service sur le terrain, et donc non seulement la première impression, mais dans le pire des cas l’image de l’entreprise est affectée par cela.

Le vêtement de travail est un élément essentiel de la présence extérieure de tout intermédiaire et société de conseil dans le secteur des assurances. Par conséquent, chaque employé, qu’il soit salarié ou indépendant, doit être conscient que, par son apparence, il a une influence significative sur l’image de l’entreprise.

La priorité absolue doit toujours être l’intérêt du client, qui a l’espoir d’une compagnie d’assurance ou d’une société de courtage d’assurance de veiller à ce qu’elle laisse au monde extérieur une impression sérieuse et donc professionnelle compétente. Il est donc toujours important de veiller à ce que chaque employé qui est en contact avec le client veille à ce qu’une impression soignée et sérieuse soit laissée au client à tout moment.

Afin d’être en mesure de protéger les intérêts du client à tout moment, chaque société peut donc prendre les dispositions suivantes à la fois sous forme contractuelle et sous forme de réglementer unilatéralement l’accord de travaux ou un soi-disant règles de fonctionnement.

Qu’ est-ce qui est autorisé ?

Portée personnelle

Tout d’abord, il est conseillé de déterminer clairement à quel groupe de personnes un code vestimentaire devrait s’appliquer. En particulier, le code vestimentaire devrait s’appliquer à tous les employés, qu’ils soient salariés ou indépendants, lorsqu’ils sont en contact avec les clients. En particulier, il convient également de préciser que le contact avec le client est déjà établi lorsque les employés sont non seulement en contact avec les clients sur le terrain en effectuant des rendez-vous, mais aussi par des visites spontanées à l’entreprise.

Aspect extérieur

En ce qui concerne l’ordre de s’habiller dans la vie professionnelle selon certains critères, la En principe, les employeurs ont un droit de gestion et peuvent émettre des instructions à cet égard. À cet égard, cependant, la limite se trouve dans les droits personnels généraux du salarié conformément à l’art. 2 al. 1 GG, selon lequel, bien sûr, chaque salarié est fondamentalement libre de concevoir son apparence librement pendant les heures de travail.

Cela peut conduire à confondre deux intérêts mutuels, de sorte qu’il est particulièrement important d’examiner le domaine professionnel et doit être examiné sous la forme d’un équilibre des intérêts que l’employeur peut encore déterminer ou lorsque les limites du permis ont déjà été dépassées.

Cependant, en particulier dans l’industrie de l’assurance, un style classique de vêtements est plus susceptible d’être supposé, car ici est déjà dû à l’apparence externe des qualités humaines et des compétences professionnelles, de sorte que le sérieux, la fiabilité et la compétence peuvent encore être combinés avec classique les vêtements sont associés.

Les tribunaux ont également dû se pencher davantage sur la question de savoir ce qu’un employeur est autorisé à ordonner ou lorsque le droit à la personnalité de l’employé a toujours préséance.

Étant donné que l’apparence externe des employés reflète la philosophie d’entreprise de l’entreprise, il convient de noter que les employés qui ont des contacts directs avec les clients et d’autres partenaires commerciaux sont particulièrement tenus d’accorder une attention particulière à une apparence soignée. Cela concerne à la fois les vêtements de travail et la coiffure, qui doivent être attentionnés et sobres, et l’hygiène personnelle. (OFSP, arrêt du 10 octobre 2002-2, AZR 472/01 ; GAL Hamm, arrêt du 22.10.1991-13 TABV 36/91).

De cette façon, il peut également être convenu que les employés doivent s’habiller en fonction de la clientèle sérieuse de l’industrie. Ceci est équivalent à Les employés travaillant sur le terrain, combinent avec une cravate et des chaussures d’affaires. (OFSP, arrêt du 10 octobre 2002-2, AZR 472/01).

De plus, il est généralement juridiquement efficace de faire en sorte que les cheveux soient toujours propres, jamais non lavés ni gras, et qu’un rasage complet complet du visage soit nécessaire pour les employés masculins au début du travail ; sinon, une barbe bien entretenue est autorisée. (GAL Cologne 12.12.2008, Az. 11 Sa 777/08).

Il a également été décidé que pendant les heures de travail, il est interdit aux employés qui ont des contacts directs avec des clients et d’autres partenaires commerciaux de porter visiblement des piercings ou des bijoux similaires. Les tatouages doivent toujours être cachés sous les vêtements de travail.

Conséquences juridiques de la contrefaçon

Dès que les exigences efficaces en matière de vêtements de travail sont soit unilatérales sont accordées ou même contractuellement conclues, c’est l’une des obligations accessoires découlant du contrat d’emploi/de partenaire commercial que le salarié qui est en contact avec le client doit s’habiller en fonction du caractère de la clientèle.

Toutefois, si les employés enfreignent la réglementation sur l’habillement, cela constitue une violation de la relation contractuelle, de sorte que ce manquement à l’obligation peut être invoqué et un avertissement peut être émis par l’employeur ou l’entreprise. En fonction de la gravité de l’infraction, en cas d’infraction répétée ou de plusieurs nouvelles violations, le licenciement peut être émis par l’employeur.

Conclusion

Afin de réglementer les règles claires du jeu pour les deux parties, il est recommandé de convenir d’un code vestimentaire correspondant pour l’entreprise ici, de sorte que les incertitudes concernant les codes vestimentaires ne se pose pas à la fois du côté de l’entreprise et du côté des employés, et surtout en ce qui concerne l’apparence externe de l’entreprise, l’image n’est pas mise en danger tant pour l’employé que pour l’entreprise. Il devrait donc être dans l’intérêt mutuel de laisser une impression compétente et sérieuse sur le client en raison de l’aspect extérieur.

Plan de l'article

auteur

Plus de contributions

« clauses AU » dans l’assurance-invalidité

0 Commentaires/28 mai 2019Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2016/08/KanzleiMichaelis120.jpg 844 1500 Arnulf http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Arnulf2019-05-28 12:53:452021 -01-24 10:55:59 « clauses AU » dans l’assurance invalidité Obligation du courtier d’assurance de fournir des conseils malgré une connaissance positive de l’ONU ?

0 Commentaires/27 mai 2019Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2017/11/Kanzlei-Michaelis-33.jpg 844 1500 Arnulf http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Arnulf2019-05-27 09:00:292019 -05-27 15:57:19 L’obligation de consultation du courtier d’assurance malgré une connaissance positive de l’ONU ? Manque d’indépendance par rapport aux administrateurs du PKV

0 Commentaires/20 janvier 2019Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2019/01/Fehlende-Unabhängigkeit.jpg 844 1500 Alexandre http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Alexander2019-01-20 21:08:132021 -01-26 07:25:29 Manque d’indépendance par rapport aux fiducies du PKV Aucune obligation de déclaration spontanée

0 Commentaires/25 novembre 2018Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2016/05/KanzleiMichelis130.jpg 844 1500 Alexandre http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Alexander2018-11-25 21:42:142021 -01-23 11:20:44 Aucune notification spontanée nécessaire L’impact du Brexit sur les activités d’assurance ?

0 Commentaires/23 octobre 2018Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2017/09/Kanzlei-Michaelis-45.jpg 844 1500 Alexandre http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Alexander2018-10-23 21:12:442021 -01-28 07:36:27 L’impact du Brexit sur les activités d’assurance ? Fabian Kosch

18 juillet 2018Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2019/01/pic-kosch.png 417 299 Arnulf http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Arnulf2018-07-18 14:04:372020 -04-07 06:40:18 Fabian Kosch Guide de révocation/opposition d’assurance-vie

0 Commentaires/13 juillet 2018Lire la suite https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2019/03/2019-Widerruf_Lebensversicherungen-Cover.jpg 1009 1000 Arnulf http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg arnulf2018-07-13 16:46:052019 -03-13 19:40:17 Guide de révocation/opposition à l’assurance-vie Droit pénal Risques du courtier d’assurance

0 Commentaires/13 juillet 2018En savoir plus https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2019/03/2019_Strafbarkeit_Versicherungsmaklers-Cover-klein.jpg 480 591 Arnulf http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Arnulf2018-07-13 16:102019 -03-13 19:48:35 Risques criminels du courtier d’assurance Règlement d’application de la directive (UE) 2016/97 du Parlement européen et du Conseil du 20 janvier 2016 relative à la distribution d’assurances

0 Commentaires/1 juillet 2018 En savoir plus https://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/12/Kanzlei-Michaelis-15.jpg 844 1500 Alexandre http://kanzlei-michaelis.de/wp-content/uploads/2018/06/Logo-Michaelis.svg Alexander2018-07-01 09:40:562018 -12-10 12:36:48 Règlement sur la mise en œuvre de la Directive (UE) 2016/97 du Parlement européen et du Conseil du 20 janvier 2016 relative à la distribution d’assurances, page 1 de 512345

vous pourriez aussi aimer