Focus sur la crémaillère de direction : fonctionnement

Vous connaissez le système de frein, la boite de vitesse et même le joint de culasse ! Mais avez-vous déjà entendu parler de la crémaillère de direction ? Cet élément, indispensable, permet d’orienter les roues et ce, à partir du volant… Mais comment fonctionne exactement ce composant incontournable de votre véhicule ? Focus sur cette pièce qui n’a rien d’une fête d’emménagement !

Qu’est-ce qu’une crémaillère de direction ?

Avant de découvrir le fonctionnement de ce composant de direction, il est temps de savoir ce qu’il est exactement !

A lire également : Est-il avantageux de louer ou d’acheter une voiture ?

Composition de la crémaillère

Cet élément est constitué de plusieurs pièces issue du système de direction :

A lire en complément : Quel est le meilleur scooter 50 ?

  • Une barre de direction,
  • Un pignon du boitier de direction,
  • Des rotules axiales et de direction,
  • Une structure en alliage, rattachée au châssis.

Tous ces éléments de la crémaillère de direction doivent vous paraitre saugrenus. Pas de panique, Vous allez vite comprendre leur utilité !

Rôle de la crémaillère

Pour être imbattable sur le sujet, il est fondamental de connaître le rôle de la crémaillère d’un véhicule. Pas de mystère : cette dernière permet d’orienter correctement votre voiture. Elle est littéralement l’intermédiaire entre votre volant et les roues.

Elle peut être à assistance, ou non. Vous vous doutez que sans, le système de direction est bien moins fluide qu’avec. Il existe plusieurs types d’assistance :

  • Hydraulique, avec une pompe, un boîtier, un bloc ou un réservoir d’huile ;
  • Électrohydraulique, avec un calculateur en plus ;
  • La crémaillère de direction avec assistance électrique.

Comment fonctionne cet élément de direction ?

Maintenant que vous savez ce qu’est une crémaillère au sein d’un véhicule et de quoi elle est composée, vous avez certainement très envie de savoir comment elle fonctionne !

Premièrement, il faut savoir que le pignon, cité ci-dessus, permet d’entraîner la fameuse barre de direction qui donne l’orientation aux roues. Et cela, grâce à l’impulsion donnée par le volant que vous avez-vous-même entre les mains. Les rotules, elles, permettent de maîtriser et d’ajuster le parallélisme des roues. Ainsi, elles tendent à éviter que ces dernières aillent dans tous les sens ! Finalement, rien de très sorcier, n’est-ce pas ? Tout est très mécanique !

Dans la majorité des véhicules modernes, la crémaillère de direction est dotée d’une assistance hydraulique, électrohydraulique ou électrique.

La crémaillère à assistance hydraulique

La crémaillère à assistance hydraulique fonctionne avec une pompe, un boîtier, un bloc ou un réservoir d’huile de direction assistée. Ainsi, le composant agit grâce à un liquide injecté sous haute pression.

La crémaillère à assistance électrohydraulique

Ce type d’assistance pour crémaillère fonctionne de la même manière qu’avec l’assistance hydraulique. Elle possède également les mêmes éléments. Il s’agit simple d’y ajouter un calculateur qui actionne la pompe hydraulique de façon électrique.

La crémaillère à assistance électrique

Avec ce dernier type d’assistance, la crémaillère fonctionne uniquement grâce à un moteur électrique. Elle est également équipée d’un calculateur et d’un capteur de couple. Ce dernier système permet de convertir un couple mécanique en un signal électrique.

La crémaillère, un élément indispensable !

 

La crémaillère de direction est un système indispensable à vote véhicule. Elle est un élément qui garantit votre sécurité ainsi que celle de vos passagers. Dès lors que vous constatez une détérioration de la fluidité des mouvements pendant un changement de direction, n’hésitez pas à faire vérifier votre dispositif par un expert. En effet, la moindre anomalie peut vite devenir dangereuse et entraîner d’autres dégâts comme des infiltrations d’eau !

vous pourriez aussi aimer