Comment créer sa marque de CBD ?

L’industrie du CBD prend de plus en plus de l’ampleur. Aujourd’hui, il est relativement simple de lancer sa propre marque. Toutefois, si vous voulez sortir du lot et offrir des services de qualité, vous devez respecter un certain nombre de règles. Nous vous invitons à lire cet article afin de connaitre la marche à suivre pour créer votre marque de produits au cannabidiol.

Maîtriser les lois en vigueur et définir sa cible

Lorsque vous voulez vous lancer dans l’entrepreneuriat, vous devez primordialement connaître les lois en vigueur dans votre secteur d’activité. Concernant l’industrie du CBD, il existe une pléthore de textes auxquels vous pouvez vous référer. Il s’agit notamment de :

A lire aussi : Carrelage travertin : pourquoi et quand faire le choix de ce revêtement ?

  • l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne du 19 novembre 2020 ;
  • la réforme de la PAC (politique agricole commune) du 26 octobre 2020 ;
  • le projet d’arrêté soumis à la Commission Européenne du 20 juillet 2021.

Vous pouvez également consulter la toile à travers les articles autour de la vente de CBD en France.

Définir sa cible est la deuxième chose à faire lorsque vous voulez implanter votre marque de CBD. Étant donné que vous voulez toucher et séduire le plus grand nombre, vous devez prendre en compte les préférences, les exigences et les habitudes de votre cible. Vous devez connaître les besoins et la pensée de vos clients. Cela vous permettra de proposer une gamme de CBD unique et adaptée.

A voir aussi : Comment nettoyer un morceau de bronze ?

Choisir un partenaire fiable

Lorsque vous souhaitez proposer des produits à base de CBD, vous devez impérativement cheminer avec un partenaire de confiance. Ce dernier doit être en mesure de vous accompagner sur le long terme. Un partenaire de confiance fournit des produits de qualité et légaux. Il propose également des produits contrôlés et analysés, dont les ingrédients sont traçables et certifiés. De plus, il est flexible, réactif et offre une variété de produits comme l’isolat de CBD, le CBD à spectre large, le CBD à spectre complet.

Choisir un nom de domaine et déposer sa marque

Pour choisir un nom de domaine pour votre marque, vous devez imaginer un nom en rapport avec votre cible. Vérifiez que le nom que vous avez choisi n’existe pas déjà et évitez le mot CBD afin de vous démarquer. Une fois votre marque trouvée, déposez-la auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle en France (INPI) et de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) en Europe, pour la protéger juridiquement.

Choisir la stratégie de distribution et de marketing de vos produits CBD

Déterminer vos canaux de distribution selon la cible est la dernière étape pour créer votre marque de CBD. Plusieurs options s’offrent à vous.

La vente physique

La vente physique représente plus des 3/4 du marché total du commerce de détail. Elle renforce votre présence via un emplacement stratégique. Ici, le client peut palper les produits et les examiner. Les escroqueries sont donc limitées. Avec ce canal de distribution, la fidélisation de la clientèle est plus facile, car vous pouvez répondre directement aux préoccupations des consommateurs.

Cependant, la vente physique nécessite un investissement important et présente donc un risque financier. Aussi, certains clients peuvent être difficiles et vous pouvez recruter un mauvais gestionnaire pour votre boutique.

La vente en ligne du CBD

L’e-commerce est une autre alternative pour l’écoulement de vos produits au cannabidiol. Il est plus simple à mettre en place. Les coûts de démarrage sont moins importants, et les risques financiers sont par conséquent limités. De plus, vos produits seront disponibles et accessibles permanemment, chaque jour et à toute heure. Vous n’aurez pas besoin d’engager du personnel.

Mais avec ce canal, vous êtes exposé à des bugs et à des attaques informatiques. Vous devez également vous démarquer, car la concurrence en ligne est rude. En outre, l’absence de communication physique rendant difficile la fidélisation des clients. Un autre inconvénient de la vente en ligne est qu’elle inspire moins confiance qu’un magasin. Aussi, vous risquez d’avoir beaucoup de retours

Enfin, votre marque n’aura pas de poids si aucune stratégie de marketing n’est mise en place. Voici quelques idées pour promouvoir votre marque :

  • le référencement naturel (SEO) avec des articles de blog créatifs et originaux ;
  • les partenariats avec d’autres marques qui partagent les mêmes valeurs et s’intéressent à la même cible que vous ;
  • le

Les programmes d’affiliation peuvent également créer une communauté qui recommandera votre marque.

vous pourriez aussi aimer