Une approche implacable pour atteindre la première page de Google

Les entreprises n’ont désormais d’autre choix que d’être présentes en ligne, puisque la majorité de leurs prospects s’y trouvent. En outre, 90 % de ceux-ci optent pour des recherches via Google. Raison de plus pour les PME d’occuper la première page des résultats de la géante plateforme américaine. Mais cette tâche est d’autant plus ardue que des millions de concurrents sont également à la recherche d’un tel positionnement. Toutefois, il est bien possible d’y parvenir en adoptant une méthodologie plus pertinente. De quoi s’agit-il véritablement ? Focus sur les incontournables d’un référencement SEO réussi.

Comprendre les principaux algorithmes de Google

Les utilisateurs de Google sont très exigeants. D’ailleurs, le moteur de recherche en est conscient. De ce fait, il procède à une sélection rigoureuse des pages grâce à ses robots, plus connus sous le nom d’algorithmes. L’objectif est de positionner les plus méritantes sur la première page, synonyme de meilleure visibilité. Au cours de ce processus, dénommé référencement SEO, ces agents scannent de haut en bas les sites web. Afin de bénéficier de leur confiance, il est plus indiqué de s’informer sur le mode de fonctionnement des bots majeurs de Google.

A voir aussi : Comment voir la chaîne Téléfoot en streaming ?

Pingouin sanctionne la fraude

Encore appelé Google Penguin, ce crawler est sorti en avril 2012, alors que sa dernière mise à jour date de septembre 2016. Celui-ci est entraîné pour détecter les techniques SEO qualifiées de black Hat. Il déclasse surtout les sites Internet abusant des liens artificiels visant à suroptimiser leur référencement naturel.

Mobile-first favorise les pages mobiles-friendly

Crée en 2015 et mis à jour un an plus tard, ce robot analyse la compatibilité des sites avec la navigation mobile. Car, la majorité des utilisateurs de Google sont des mobinautes. Pour ce faire, il analyse page par page le domaine et fait remonter les plus performantes.

Lire également : Comment marche une Smart TV ?

Pigeon privilégie le référencement local

Toujours à l’écoute de ses utilisateurs, Google est prêt à satisfaire leurs attentes. Ainsi, le moteur de recherche a créé le crawler Pigeon pour mieux positionner les entreprises géographiquement plus proches des prospects.

Améliorer continuellement le contenu de son site Internet

Pour optimiser leur référencement SEO, les administrateurs doivent veiller à la qualité du contenu proposé, car l’algorithme Panda en tient véritablement compte lors de son classement. En effet, ce robot de Google est très sensible à la qualité des contenus proposés par les sites web. Il évalue également les différentes interactions des utilisateurs à ce propos, étant donné que seuls les contenus à forte valeur ajoutée intéressent ces derniers. Ainsi, les pages dont les contenus sont les plus partagés sont appréciées par Panda. Pour réussir ce texte, il faudra alors publier des articles de plus en plus pertinents et sans fautes.

Optimiser les balises HTML

En même temps que l’entreprise propose du contenu de qualité, elle doit s’assurer d’une bonne présentation de ses articles. En réalité, il s’agit d’un critère de forme qui optimise la compréhension des textes par les lecteurs, mais aussi par les Googlebots. À cet effet, les balises HTML jouent un rôle prépondérant. En réalité, ils se décomposent en 4 types de titres. D’abord, la balise titre décrit la page. Celle-ci doit contenir les mots-clés et ne doit pas excéder 65 caractères. Ensuite, les balises Hn hiérarchisent le contenu et lui apportent de la profondeur sémantique. Il faudra utiliser au moins les H1, H2 et H3. En outre, la méta description ne doit pas excéder 180 caractères. Enfin, le site Internet doit utiliser les balises robots pour préciser les contenus à indexer.

Construire un netlinking de qualité

Hormis les techniques précédemment décrites, il est aussi possible d’atteindre la première page de Google grâce au netlinking. De quoi s’agit-il ? En réalité, le Page Rank qui est aussi l’un des Google bots, fait remonter sur la SERP, les sites web bénéficiant de nombreux liens entrants de qualité. En effet, ce robot considère ce critère comme un indice de popularité et de confiance du domaine auprès de ses pairs. Il en fait donc la référence dans son secteur d’activité et le recommande aux internautes. Alors, pour bénéficier d’un tel privilège, il convient de tisser autour de soi un réseau de liens externes provenant de sources d’autorité. Dans cette perspective, la marque peut faire appel à une agence web justifiant d’un riche carnet d’adresses de partenaires fiables.

Se documenter régulièrement sur les bonnes pratiques SEO

Le référencement naturel  est une pratique très dynamique, puisque Google actualise fréquemment ses Guidelines. Dans ces conditions, aucune position n’est définitivement acquise sur les SERPs. Il faudra donc s’informer régulièrement sur l’évolution des techniques SEO afin de ne pas régresser. Pour ce faire, l’administrateur doit beaucoup se documenter et se remettre en cause.

vous pourriez aussi aimer