Quelle est la meilleure motorisation pour un portail battant ?

Si la motorisation d’un portail confère confort, praticité et simplicité au quotidien, le choix du système n’est toujours pas évident. De même, le coût des installations peut différer en fonction du portail à équiper. Pour vous aider dans vos idées d’achat d’une motorisation adaptée à votre portail battant, découvrez nos conseils et astuces.

Quels sont les différents types de motorisations de portail battant ?

Tous portails battants peuvent être motorisés. Mais il faudra adapter le dispositif au terrain et à la motorisation.

A lire aussi : Chaudière à gaz : les avantages de ce type de chauffage

  • La motorisation à vérins : un vérin représente un tube cylindrique qui embarque un piston servant à séparer deux parties distinctes. Ce type de motorisation est destiné aux portails solides, puisqu’ils exercent une force importante sur les gonds. Vous devrez l’éviter si vous disposez d’un portail en PVC, en aluminium ou en bois.
  • La motorisation à bras : ce choix reste moins couteux. Cependant, le modèle requiert de la place pour les bras si le portail est ouvert.
  • La motorisation à roues: Assez pratique, cette motorisation peut être installée sur tous les types de terrain et s’adapte également à tous les angles d’ouverture. Toutefois, son design laisse à désirer.
  • La motorisation intégrée: elle est de loin la meilleure motorisation esthétique et offre un gain de place. Mais, elle peut être difficile à réparer en cas de panne.
  • La motorisation enterrée: esthétique, elle favorise également un gain de place. Ce modèle nécessite toutefois des travaux.

Par ailleurs, quel que soit votre choix, il serait judicieux de faire appel à un professionnel pour les travaux d’installation. Ce dernier saura mieux vous accompagner au travers d’outils adaptés, son expérience et son savoir-faire.

Comment bien choisir une motorisation de portail battant ?

A découvrir également : Dans quelle pièce faut-il poser du marbre ?

En prélude à l’achat de votre motorisation de portail battant, vous devrez vous renseigner sur quelques paramètres importants. Voici quelques astuces pour peaufiner votre choix.

Choisir en fonction de la matière du portail

Votre première analyse doit porter sur la matière de votre portail de même que son poids. Si vous disposez d’un portail battant fabriqué en PVC ou en bois, privilégiez un système de motorisation exerçant moins de pression. Autrement, le portail risque de se déformer en raison de la force importante que devront supporter les ventaux. Il s’agit en effet des matières légères capables de supporter des charges moins lourdes.

Les portails confectionnés à partir du fer et de l’acier se révèlent particulièrement lourds. Il convient donc ici de vous tourner vers des modèles de motorisations plus puissants à même de tirer efficacement les battants lourds.

Considérer les dimensions du portail

Critère très important, la prise en compte des dimensions de votre portail vous permet de choisir une motorisation adaptée pouvant réellement vous simplifier la vie. Les portails de 1,5 mètre sont généralement compatibles avec tous les systèmes d’automatisation disponible sur le marché. De fait, vous disposez d’un large choix du point de vue des différents types et accessoires.

Si la dimension de votre portail se loge entre 2 et 2,5 mètres, on vous conseille, une motorisation performante qui s’adaptera à tous types de portails de grande taille. En effet, ces modèles nécessitent une force de traction plus intense ainsi qu’un dispositif « puissant ».

Prendre en compte l’angle d’ouverture

La capacité d’ouverture d’un système d’automatisation est limitée. La majorité des mécanismes de motorisation proposés sur le marché est capable d’ouvrir un portail à 90 °. Bien évidemment, cet angle est bien suffisant pour accéder aisément à votre domicile.

Avec les modèles les plus performants, l’angle d’ouverture peut grimper jusqu’à 120 ° à 180 °. Certains mécanismes vous permettent même d’effectuer une ouverture en extérieur et en intérieur.

Miser sur l’alimentation

En matière d’alimentation, deux grandes options s’offrent à vous : le système électrique et le système solaire.

Le premier sera branché au réseau électrique de votre habitation. L’inconvénient réside dans le délestage qui pourrait s’avérer problématique pour l’utilisation de votre portail battant. Les motorisations fonctionnant grâce à l’énergie solaire sont plus autonomes, car la batterie tire son énergie des rayons solaires. Son fonctionnement est indépendant de votre réseau électrique.

vous pourriez aussi aimer