Les avantages d’utiliser un bon logiciel de facturation en ligne pour un petit artisan indépendant

Avez-vous l’habitude de faire votre comptabilité sur Excel ? C’est le moment d’adopter des outils bien plus pratiques et efficaces répondant à vos nouveaux besoins. Dans tous les cas, l’utilisation d’un logiciel de facturation conforme peut être une obligation pour vous.

Logiciel de facturation en ligne : une lutte contre la fraude

L’Etat entend réduire la fraude à la TVA en imposant aux entreprises l’utilisation d’un logiciel de facturation conforme. La fraude à la TVA a coûté 17 milliards d’euros à l’Etat en 2015 comme l’avait annoncé le Ministère de l’Economie et des Finances. Raison pour laquelle, il est interdit d’utiliser les logiciels, anciens ou nouveaux, permettant de modifier et de supprimer les factures, les tickets et encaissements depuis 2018.

A lire aussi : Les défis rencontrés par les assureurs dans l'application de la DDA

Un florilège de logiciels de gestion de factures a vu le jour depuis la mise en vigueur de cette loi des Finances de 2016 mise en vigueur depuis 2018. Pour une mise aux normes de vos factures en tant qu’artisan indépendant, www.jlogiciels.fr propose les solutions de facturation en ligne adaptées. Car oui, toutes les entreprises et les professionnels n’utilisent pas forcément les mêmes logiciels, du moins pas du point de vue des fonctionnalités.

Quand le logiciel de facturation en ligne est obligatoire

L’utilisation d’un logiciel de facturation en ligne n’est pas obligatoire. L’utilisation d’un logiciel de facturation – tout court – l’est pour l’entreprise assujettie à la TVA. Le taux de TVA appliqué à l’artisan indépendant est normalement de 20% sauf pour les cas particuliers de TVA à taux réduit. Taux normal ou taux réduit, dès que vous êtes assujetti à la TVA, vous êtes dans l’obligation de produire vos factures avec un logiciel certifié.

A lire aussi : Les services essentiels que vous pouvez attendre d'une société de nettoyage pour vos bureaux

En somme, seules les entreprises ne facturant que des professionnels font exception à cette obligation. Par ailleurs, pour la moindre facture établie pour un particulier, ces entreprises doivent aussi utiliser un logiciel conforme. Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation en ligne certifié ? Le logiciel de facturation pour artisan indépendant et ceux pour les entreprises proposés par JLogiciels sont les meilleures références en matière de logiciels de facturation certifiés par l’Etat.

La loi définit un certain nombre de conditions dont celle de l’inaltérabilité, de la sécurisation, de la conservation et de l’archivage des données pour les logiciels de facturation. L’administration fiscale veut s’assurer de l’authenticité et de la véracité des données qu’elle vérifie. Les organismes AFNOR et LNE sont les seuls accrédités en France pour délivrer un certificat de conformité. Les logiciels de facturation JLogiciels sont certifiés NF203 par l’AFNOR.

Les avantages d’un bon logiciel de facturation pour un artisan indépendant ?

Vous hésitez entre deux ou trois logiciels de facturation pour gérer vos factures en tant qu’artisan indépendant ? Les logiciels de facturation détenant une certification NF203 délivrée par AFNOR ne répondent pas uniquement aux conditions imposées par l’Etat. Cette certification est également le gage de la qualité de ces logiciels.

Un bon logiciel de facturation certifié vous sécurise des contrôles fiscaux de votre comptabilité informatisée, mais pas que. Un tel logiciel de facturation facilite également la gestion de vos factures au quotidien pour tenir une comptabilité à jour. Ci-dessous les atouts que doit avoir un bon logiciel en ligne de facturation :

  • Accessibilité en ligne en tout temps et depuis n’importe quel appareil
  • Fonctionnalités élargies pour une gestion facile des ventes
  • Automatisation des tâches les plus chronophages et induisant à l’erreur

L’artisan doit éviter les logiciels de facturation auto-attestés

Logiciels de facturation certifiés et logiciels auto-attestés, quelles sont les différences ? Pour qu’un logiciel de facturation soit certifié, il faut qu’il ait été testé et validé par un organisme indépendant accrédité, soit AFNO soit LNE.

Un logiciel de facturation auto-attesté est un logiciel dont l’éditeur ou la marque de l’éditeur lui-même atteste la conformité. La question qui se pose est : est-ce que le fisc accepte ces logiciels en cas de contrôle ?

Gardez en tête qu’en cas de non-conformité, vous vous exposez à une amende de 7500 euros et qu’en plus vous devriez régulariser votre situation dans les 60 jours. La meilleure chose à faire est d’utiliser un logiciel de facturation certifié comme celui de JLogiciels.

Mais tant qu’à faire, la solution ultime est le Pack Artisan. Cette solution inclut entre autres : la facturation, l’établissement instantané de devis, création de tarifs, suivi des ouvrages, des statistiques diverses, etc.

vous pourriez aussi aimer