5 astuces pour négocier son prêt immobilier 

Bon nombre de personnes ont recours à un prêt immobilier lorsque survient le désir d’achat d’une maison ou d’un appartement. Ainsi vous devez monter un dossier et le soumettre à une banque avant d’obtenir le crédit immobilier. Mais savez-vous qu’il  vous est possible d’assouplir les conditions du prêt immobilier ? 

Mettre en lumière le profil emprunteur

Comme vous le savez, les conditions qui régissent l’octroi d’un crédit varient d’une banque à une autre. Pour cela, vous avez l’obligation de vous faire passer pour l’emprunteur idéal aux yeux de votre banquier. Bien évidemment, cette tâche n’est pas facile, vous devrez lui fournir des justificatifs afin de bien le convaincre. Parmi ces justificatifs vous avez :

A découvrir également : Comment choisir son programme immobilier

  • Un taux d’endettement faible : le rapport entre vos revenus et vos dépenses permettent de déterminer votre capacité à épargner. Au-delà de 30%, les banques auront du mal à vous accorder un prêt. Par contre entre 10% et 15% c’est parfait
  • Disposez d’un reste à vivre convenable : il s’agit de la somme restante une fois que vous aurez payé la mensualité du crédit. Le minimum requis est de 400 euros.
  • Un apport personnel important : il est préférable de fournir un apport entre 20% et 30 du prix d’achat.

Une preuve de la bonne gestion de vos comptes

Quand on parle de preuve de gestion, cela signifie que vous deviez prouver qu’il n’y a pas découvert sur votre compte ou encore moins des retards de paiement. 

Hormis ceci, vous devez aussi prouver que vous n’avez pas d’autres emprunts en cours ou des crédits à la consommation. Sachez que les banques demandent l’exemplaire de vos trois derniers relevés de comptes.

A lire également : Comment choisir son logiciel immobilier ?

 La nature de vos relevés joue un grand rôle dans l’octroi de prêt. Alors si tout n’est pas en règle, il serait judicieux de repousser la demande. La nature de vos relevés joue un grand rôle dans l’octroi de prêt.

Déléguer l’assurance emprunteur 

La plus importante dépense liée à un prêt immobilier est l’assurance immobilière et celle-ci peut représenter plus de 20% du prix d’achat. Ici vous devez minutieusement analyser le devis d’assurance avant d’accepter l’offre d’assurance.

Généralement, les banques proposent un tarif d’assurance avoisinant les 0,40%. Mais parfois le taux est baissé jusqu’à 0,14% et ceci en fonction de l’emprunteur, cette faveur est accordée aux jeunes emprunteurs. 

Le taux d’endettement

Ce taux détermine votre capacité de remboursement. La majorité des banques ont un taux d’endettement de 33%.  Par exemple, si un ménage gagne 4000 euros par mois, la mensualité à payer par ce ménage est de 1333 euros.

Néanmoins, il peut arriver que la banque diminue ce taux si elle considère que vos ressources sont moins élevées.

Faire appel au service d’un courtier

Lorsque vous avez un projet d’achat de maison ou d’un appartement il est judicieux de faire appel à un courtier. En sa qualité d’expert, il vous conseillera tout au long du processus de prêt.

Sans oublier qu’il est le plus habilité à éplucher les offres de prêt afin de vous aider à bénéficier des prêts aidés et d’autres avantages. N’oubliez pas que la meilleure des choses c’est de vous présenter avec les bons documents au bon moment.

vous pourriez aussi aimer