L’hébergement des données de santé : comment faire le bon choix ?

Le marché de l’e-santé est en plein boom ces dernières années, la question du choix de l’hébergement des données de santé devient progressivement fondamentale. Les données de santé collectées très sensibles font aujourd’hui l’objet de contrôles importants. Les hébergeurs de santé sur support numérique doivent être certifiés pour pouvoir exercer. Cette certification est synonyme de qualités et de respects des données.

Choisir un hébergement des données de santé certifiée HDS

Pour protéger les données et sécuriser un maximum des données de santé sensibles, l’hébergement des données de santé est régi par l’article L.1111-8 du code de la santé publique. Cet article sur l’hébergement de données de santé a « pour objectif d’organiser et d’encadrer la conservation et la restitution des données de santé à caractère personnel ».

A lire aussi : Les perspectives des grandes entreprises françaises dans le marché mondial en 2019

En appliquant cet article, le législateur souhaite que l’hébergement de données de santé soit reconnu pour sa qualité. Des structures et des professionnels de secteurs sanitaire, social et médico-social doivent pouvoir faire confiance à ces hébergeurs. Pour cela, cette confiance s’acquiert à travers l’obligation d’être agréé ou certifiée HDS. De nombreux établissements ont cette certification, notamment Bretagne Télécom. Certifié depuis 2019, Bretagne Télécom, opérateur de services Cloud accompagne aujourd’hui plus de 3 000 entreprises dans l’externalisation de leur Système d’Information (SI). Elle propose une offre e-santé de qualité : hébergée et sécurisée dans leur Data Center de Rennes.

Une certification HDS pour sécuriser au maximum vos données de santé

Un hébergeur de santé peut utiliser sa certification HDS pour se mettre en conformité avec les RGPD. En effet, la norme ISO 27001 dont elle dispose, impose de respecter des contraintes législatives, réglementaires et contractuelles. La mise en place SMSI permettra à l’hébergeur de santé d’assurer que la norme se traduit par des exigences de sécurité avancées. De plus, un expert vous proposera de protéger votre SI par des protections Firewall.

Lire également : Le nombre d’adhérents nécessaires pour créer une section syndicale

vous pourriez aussi aimer