Comment bien choisir son assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommage ouvrage est obligatoire depuis l’adoption de la loi Spinetta. C’est le propriétaire de la maison en construction qui doit s’acquitter de cette tâche dès le début des travaux. Son principal objectif est d’indemniser les malfaçons en rapport avec la garantie décennale. Elle accorde une véritable protection au maître d’ouvrage. Voici plusieurs astuces pour vous aider à choisir votre assurance dommage ouvrage.

Se poser les bonnes questions

Une assurance dommage ouvrage doit être choisi avec beaucoup d’attention. Vous ne devez jamais faire votre choix en vous appuyant seulement sur le coût. Il est nécessaire de prendre en considération plusieurs autres facteurs comme la proximité, les garanties offertes, la qualité du service client, etc. Dans le cas où les locaux de votre assureur se trouvent à proximité de chez vous, il vous sera plus facile d’obtenir des conditions d’indemnisation ou de négocier des différentes clauses du contrat. Avant de vous engager, informez-vous sur les délais d’indemnisation. Il est également recommandé de demander l’avis de certains clients. Pour en savoir plus, nous vous recommandons de voir le site de ce courtier en assurance dommage ouvrage.

A lire en complément : Quelles démarches sont obligatoires avant de vendre votre bien ?

Vérifier le nom de la compagnie 

L’agent d’assurance tiens un rôle important dans le choix de votre assurance dommage ouvrage. Néanmoins, même s’il est le principal intermédiaire entre la compagnie d’assurance et vous, ce n’est pas lui qui encoure des risques. Dans le cas où vous faites confiance à un mauvais assureur et qu’il fait faillite, vous n’aurez aucune garantie. Les agences de notations permettent d’en savoir plus sur la solidité financière des entreprises d’assurance. De ce fait, avant de faire quoi que ce soit, faites un tour dans l’une de ces compagnies ou essayer de voir sur le web. Portez une attention particulière aux notes. Si vous voyez une agence n’ayant pas de notre ou ayant une note inférieure à A+, ne le choisissez surtout pas.

A lire aussi : Comment choisir son logiciel immobilier ?

vous pourriez aussi aimer