4 notions essentielles à prendre en compte pour bien choisir son télescope

Le choix d’un télescope n’est pas aussi simple. La complexité de cette tâche est due aux nombreux termes techniques qu’il faut tout au moins comprendre avant de se lancer dans le processus de choix. Cependant, pour vous rendre la tâche plus aisée, voici quelques notions essentielles à prendre en compte pour bien choisir.

L’ouverture du tube

Présentant une forme tubulaire, le télescope n’est rien d’autre qu’un tube cylindrique plus ou moins large et long. Il est ouvert du côté que l’on pointe vers le ciel. La puissance d’un télescope ne réside pas dans sa taille, mais plutôt dans sa capacité à collecter un maximum de lumière. Ce qui détermine cette caractéristique essentielle est non seulement la surface de son miroir, mais aussi le diamètre de son ouverture (le diamètre du tube). L’ouverture constitue donc un facteur très déterminant dans le choix des télescopes pour observer les étoiles.

A lire en complément : Les meilleures destinations pour vos prochaines vacances

En effet, plus l’aptitude d’un télescope à collecter de la lumière est importante, plus importante est sa capacité à recevoir la lumière émise ou renvoyée par les corps célestes. Cela vous permet par conséquent de voir plus de choses dans le ciel.

Les réflecteurs

Il est question d’un montage qui comprend un miroir primaire et un foyer. Le miroir primaire, réfléchir et concentrer sur le foyer, la lumière émise par un corps distant. Une fois cela fait, la lumière est grossie par un oculaire. Notez que ce système est largement répandu et constitue en effet la base du fonctionnement de la majorité des télescopes. Vous devez veiller à ce que le diamètre d’ouverture du télescope choisi soit grand.

Lire également : 2 villes à découvrir en quelques jours

Notez également que les télescopes sont reconnus pratiques et parfaits pour observer les objets du ciel nocturne, dont les planètes, la lune et bien d’autres nébuleuses lointaines dans le ciel profond.

Les oculaires

Définis par un nombre exprimé en mm et par une lettre, les oculaires sont également très importants dans le processus de choix des télescopes. Notez que le nombre indique la focale et la lettre la construction optique de l’oculaire. En effet, plus la valeur de la focale est élevée, plus réduit est le grossissement. Pour calculer le grossissement, il faut simplement diviser la longueur focale du télescope par celle de l’oculaire. Vous obtenez un grand champ de vision et une image plus lumineuse avec des oculaires présentant un faible grossissement.

Cependant, notez que les faibles grossissements vous permettent simplement de vous repérer et de voir les objets célestes dans leur ensemble. Toutefois, pour aller plus loin et affiner votre exploration, vous devez utiliser un télescope présentant un fort grossissement.

La monture

Il est bien de disposer d’un excellent télescope, mais la monture est également tout aussi importante. La monture est, en effet, installée au sommet d’un trépied et permet d’assurer la stabilité de l’ensemble de même que le confort d’utilisation en mettant l’instrument à hauteur des yeux. Cependant, il existe principalement deux types de montures. Il s’agit des montures Azimutales et des montures Equatoriales. Le premier type est très simple à utiliser, le second est très efficace et spécialement conçu pour l’astronomie.

vous pourriez aussi aimer