Comment réussir l’achat de son camping-car

Pour acheter un camping-car, il faut prendre en compte plusieurs paramètres. Déterminez vos besoins, vos moyens, si vous souhaitez acheter en concession ou chez un particulier. Ayez également une idée claire de votre budget.

Faites une estimation précise de vos besoins

D’abord, prenez le temps de savoir de quoi vous avez besoin. Déterminer correctement ses besoins implique de le faire par écrit.

A lire également : Être un professionnel VTC

Ensuite, notez à quels moments vous voulez vous servir du véhicule. Souhaitez-vous sortir souvent ? Avez-vous plutôt envie de faire une ou deux escapades pendant les jours ensoleillés ?

Enfin, combien de places voulez-vous : tant pour dormir que pour s’asseoir.

A voir aussi : Audi : une marque qui se démarque par son design

Quel est votre budget pour l’achat du camping-car ?

Achetez votre camping à Sublet ypocamp, c’est une idée pertinente. Veillez à déterminer quelle somme vous pouvez consacrer au paiement de ce véhicule. Plusieurs options peuvent se présenter :

Si vous payez en espèces, vous ne pouvez pas dépasser un montant de 3 000 €. Si vous prenez un crédit pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion, notez que certaines banques proposent une extension de la garantie liée au crédit contracté.

Il est même possible de trouver des organismes de financement offrant, en plus du crédit permettant de financer l’achat, une réserve d’argent supplémentaire pour des dépenses liées à la carte grise, l’assurance… 

Achetez chez un particulier plutôt qu’un concessionnaire ?

En allant sur un site web pour observer les modèles, vous devrez répondre à la question fondamentale : souhaitez-vous acquérir le camping car auprès d’un particulier ou dans une concession automobile ?

L’achat auprès d’un particulier a l’inconvénient de laisser peu de choix. Mais cette formule permet souvent de tomber sur une personne ayant besoin d’argent rapidement. Cela permet à l’acheteur de faire une bonne affaire.

Acquérir votre camping car dans une concession automobile permet de bénéficier de garanties plus étendues et de services annexes tels que l’entretien. Mais le prix est souvent plus élevé par rapport à un particulier.

Vérifiez l’état du camping-car avant l’achat

Une fois que vous avez décidé de la source d’achat pour votre camping-car, pensez à bien la choisir. Pour ce faire, voici quelques points essentiels à vérifier :

• L’état des pneus : ils doivent être en bon état et ne pas présenter de signes d’usure prononcés.
• L’étanchéité et l’état du toit : assurez-vous qu’il n’y a pas de fuite dans le plafond ni dans les joints autour des fenêtres.
• L’état général de la carrosserie : inspectez méticuleusement chaque partie visible afin d’évaluer toute trace éventuelle d’accidents antérieurs.
• Vérifiez toutes les installations électriques ainsi que tous les systèmes électroménagers tels que le frigo ou le four.
• Vérifiez aussi tous les éléments mécaniques tels que le moteur, la transmission et la suspension.

N’hésitez pas à demander une visite guidée au vendeur. Et si possible, faites appel à un expert qualifié qui saura identifier des problèmes potentiels face auxquels un œil non avisé pourrait passer outre. Ces experts sont généralement disponibles auprès des clubs automobiles ou des associations spécialisées.

Prenez en compte les coûts de l’entretien et de l’assurance

Une fois que vous avez trouvé le camping-car de vos rêves, pensez à bien considérer les coûts d’entretien et d’assurance. Ces dépenses peuvent varier en fonction du modèle et de l’état général du véhicule. Voici quelques éléments à prendre en compte avant votre achat :

• Les frais d’entretien : comme tout véhicule, un camping-car nécessite un entretien régulier pour garantir son bon fonctionnement. Assurez-vous donc que le vendeur dispose des factures prouvant la réalisation de ces derniers.
• Le coût des pneus : les pneus sont une partie importante du camping-car et doivent être remplacés environ tous les 5 ans ou après avoir parcouru une certaine distance.
• L’assurance : assurez-vous que votre compagnie d’assurance propose une couverture adéquate pour votre nouveau véhicule. Les primes varient selon plusieurs critères tels que l’âge du conducteur, la valeur assurée ou encore la zone géographique où vous résidez.

Pensez également à savoir qu’un camping-car peut consommer beaucoup plus de carburant qu’une voiture classique. Il faut aussi prendre en compte le coût des emplacements dans les campings, ainsi que celui des péages si vous prévoyez un grand nombre de trajets sur autoroute.

N’hésitez pas à comparer différentes offres afin d’obtenir le meilleur prix pour l’entretien et l’assurance de votre camping-car. Cela peut se faire via Internet ou en contactant directement les compagnies d’assurance.

vous pourriez aussi aimer