7 choses à savoir sur la région de Napa, Californie

Napa est la ville la plus célèbre des Etats-Unis dans le domaine de la viticulture.

Avant de commencer votre voyage vers le paradis du vin américain, nous vous proposons ces quelques conseils ainsi qu’un bref rappel historique très important pour les Français.

A lire en complément : Peut-on vapoter de l'herbe type CBD ?

Saviez-vous que les vignes américaines ont rendu un sacré service à la France il y a 150 ans? En effet, au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, les vignobles français ont été décimés par une terrible maladie, le phylloxéra, une espèce puceron ravageur de la vigne (le terme désigne aussi, par extension la maladie de la plante causée par cet insecte). Or, ce sont les plants américains naturellement résistants au phylloxéra qui ont sauvé les vignobles français. Aux viticulteurs de l’hexagone qui pestent régulièrement contre la concurrence yankee (et sud-africaine, australienne ou espagnole, entre autres), il serait judicieux de leur rappeler ce petit détail historique.

Les conseils que nous vous donnerons s’appliquent à la zone de Napa au sens large : la ville de Napa et les deux proches vallées, dont la La Napa Valley. Aucun connaisseur se contenterait de parcourir uniquement cette dernière !

A voir aussi : À quoi sert un avocat dommage corporel ?

Quel est le meilleur moment pour se rendre sur la zone de Napa ?

Sans aucun doute lorsque la plupart des touristes sont repartis et que la région bouillonne d’activité agricole : lors des vendanges, entre fin août et fin octobre. Non seulement il fait nettement moins chaud qu’en été, mais vous éviterez les files d’attente, les tarifs hôteliers excessifs et les problèmes de disponibilité typiques de la haute saison.

D’où partir une fois que vous arriverez en Californie ?

Quand on regarde sur une carte en partant du littoral nord-californien, la vallée apparaît “au milieu” de plusieurs grandes villes. De nombreux itinéraires s’offrent donc au touriste : Napa est à 40 miles au sud de Sacramento, à 50 au nord de San Francisco, mais on peut aussi s’y rendre à partir de San José ou d’Oakland en à peine une heure de route. Toutes ces villes disposent d’un aéroport. Par conséquent nous vous conseillons d’abord de chercher le vol le moins cher parmi ces quatre destinations, de sélectionner la location de voiture la plus avantageuse avant de vous décider pour votre point de chute. Une fois que vous aurez atterri et loué un véhicule, prenez la route et entamez votre « wine tour ». Pratique et pas ruineux !

Mais attention : une fois sur place, ce n’est pas donné !

C’est la rançon de la gloire : des vins exquis, des gens très “friendly” et décontractés (climat oblige), le succès et l’alcool leur ont probablement un peu tourné la tête: si vous voulez vous offrir une bonne dégustation complète, cela peut vous coûter jusqu’à 75 dollars! Et ce n’est pas la forte demande qui risque de changer les choses à l’avenir!.Contentez-vous plutôt de prendre une formule de base et vous vous en sortirez pour 20 ou 25 “bucks”.

vin

Ne vous ne limitez pas à la vallée proprement dite

La région englobe non seulement la ville (et la vallée) de Napainsi que les coteaux  avoisinants, mais aussi la Sonoma Valley et Mendo Chino. Bref comptez une heure de route vers le nord et l’ouest en partant de Napa si vous voulez avoir une bonne vue d’ensemble.

Vous ne voulez pas boire et conduire? Ne comptez pas trop sur les transports en commun !

En effet, si vous souhaitez éviter la voiture, vous verrez qu’il y a peu de transports publics: les bus sont rares et couvrent peu de territoire; il n’y a pas de trains. Alors que faire?

La solution s’apelle Napa Wine Tours ou Napa Wine Excursions. Vous pourrez aller de cave en cave au sein d’un groupe, tout est inclus: en général trois visites guidées pourconnaître et déguster des vins, le transport aller-retour à partir d’une grande ville et une pause déjeuner. Comptez environ 130$ à partir de San Francisco. Ça peut vous revenir moins cher que de louer une voiture, aller au restaurant, multilplier les dégustations etc. Buvez, amusez-vous dans une bonne ambiance (plus on est de fous…) et oubliez l’alcootest!

Napa a beaucoup de succès : n’oubliez pas de réserver !

Vous avez réservé l’hôtel et la voiture? Ce n’est pas tout: en général, mais surtout l’été, pensez à réserver le restaurant et…. les dégustations de vin! Les entreprises viticoles les plus fameuses vous recevront uniquement sur rendez-vous, les moins réputées sont certes moins exigentes, mais on ne sait jamais… Prenez la précaution de les contacter avant plutôt que de débarquer à l’improviste.

Commencer le tour très tôt !

Comme le dit le proverbe, “early bird catches the worm” (l’oiseau matinal attrape le ver).

Évitez de faire la grasse matinée avant d’aller chez les vignerons: non seulement ils ferment tous leurs portes vers 17h, mais l’heure de pointe est à partir de midi/13h et il faudra faire la queue. En revanche, ceux qui arrivent avant midi sont vite et bien servis. Ils pourront repartir déjeuner après avoir fait l’essentiel des dégustations, disposant ainsi d’une bonne marge pour réaliser les dernières visites tranquillement avant 17h.

Évidemment, si vous décidez d’aller en Californie, il est impératif que vous fassiez votre réservation bien avant – non seulement pour l’avion mais aussi le logement. Et dans le cas où vous n’avez jamais visité les Etats-Unis auparavant, il est aussi essentiel d’obtenir un ESTA.  C’est un document électronique obligatoire (qu’on doit solliciter en ligne) dont vous aurez besoin bien avant de partir afin de pouvoir entrer aux USA sans problème et il est valable jusqu’à deux ans. Veuillez consulter ce guide ESTA le cas échéant.

Alors à votre santé !

vous pourriez aussi aimer