Une nouvelle tendance : la menuiserie solidaire

Dans toutes les maisons, on peut trouver des meubles, des portes et des fenêtres. Chacun de ces éléments est dû au travail acharné d’un menuisier. En effet, la menuiserie est une discipline présente dans chaque étape d’une construction. Toutefois, il faut aussi noter que cette pratique a une tendance à évoluer. C’est la conséquence de l’apparition de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux, mais aussi de nouvelles machines. De ce fait, certaines choses sont devenues plus faciles à réaliser qu’elles ne l’étaient avant. C’est dans ce contexte qu’est née la menuiserie solidaire. Il s’agit d’une nouvelle tendance qui fait de plus en plus de bruit dans ce secteur professionnel.

La menuiserie solidaire : qu’est-ce que c’est ?

A voir aussi : 4 conseils pour attirer plus de clients sur votre boutique en ligne

La menuiserie solidaire est un nouveau concept créé et mis en place par Laurent-Stéphane Tardy. En effet, suite à un accident, il est en sortie paralysé. De ce fait, il ne pouvait plus pratiquer son métier qui est celui de menuisier. Toutefois, avec l’invention de ce nouveau concept, il a su s’élever au-dessus de son problème. Ainsi dès 2009, Laurent s’est mis au travail. En effet, l’ouverture de cette menuiserie telle qu’Alizé Menuiserie est une aventure écologique et humaine. Dans ce cas précis, il ne s’agira pas seulement de se former, la mesure solidaire permet aussi aux victimes d’accident d’opérer une réinsertion rapide et d’une grande efficacité. C’est un vrai espace où les victimes peuvent évoluer dans leur vie, malgré tout ce qu’il leur est arrivé.

Une activité qui donne ses fruits

En mettant en place ce concept, Laurent-Stéphane était loin de savoir qu’il aurait autant de succès. En effet, il bénéficie d’une main-d’oeuvre abondante et qui sait bien faire son travail. Ainsi, initialement installée à Rouvres, son entreprise dispose aussi d’un local à Dreux. C’est dans ces lieux où il produit un bon nombre de ses articles qui s’arrachent comme des petits pains. Ses magasins lui permettent de stocker le bois, mais aussi de le travailler dans les meilleures conditions.

A lire aussi : Comment réussir la rédaction de son CV juriste ?

Une chaine de travail

L’organisation du travail dans une menuiserie solidaire se fait à la chaine. En effet, on peut noter certains des handicapés ne sont pas en mesure d’avoir les capacités de travailler tout seul. De ce fait, tout se fait en groupe. Cela a de nombreux avantages. En premier lieu, cela leur permet de garder leur énergie le plus longtemps possible. En second lieu, il y a l’efficacité dans le travail. En troisième lieu, il y a la rapidité du travail.

vous pourriez aussi aimer