6 maladies qui nous guettent durant l’hiver

Chaque saison de l’année vient avec différents types de maladies, l’hiver en particulier car l’organisme se retrouve vulnérable. On dit que prévenir vaut mieux que guérir, ce qui veut dire que bien avant son arrivée, des dispositions doivent être prises pour lutter contre les maladies d’hiver.

A voir aussi : Pourquoi le CBD est-il légal ?

Prévenir et soigner une gastroentérite

En hiver, l’organisme est mis à rude épreuve de différentes manières. Ceux dont le système immunitaire n’est pas très réactif peuvent très tôt se retrouver avec une gastroentérite. Elle peut être d’origine parasitaire, virale ou bactérienne. Pour prévenir ou éviter ce genre de maladies d’hiver il faut être pointilleux sur les règles de propreté : se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, bien laver les aliments avant de les mettre en bouche, etc. Si même après toutes ces précautions la gastroentérite fait son apparition, consultez très tôt votre médecin. Les enfants et les personnes âgées sont à surveiller de près.

Lutter contre un rhume

Le rhume est une infection nasale à laquelle un grand monde est confronté en hiver. Le froid atteint le nez et le rend très sensible aux maladies d’hiver. Il s’enclenche rapidement et est très contagieux. Le simple fait de serrer la main d’une personne enrhumée peut vous faire contracter l’infection.  Pour éviter le rhume, il faut en premier se protéger du froid en optant pour des vêtements bien chauds. Il faut également consommer des boissons chaudes. Si vous êtes contaminé, reposez-vous beaucoup, couvrez-vous bien, prenez des médicaments et en cas de non amélioration de votre état, consultez un médecin qui vous aidera à soigner vos maladies d’hiver.

A voir aussi : Conseils pratiques pour vivre harmonieusement avec un appareil auditif

Soigner la bronchiolite

La bronchiolite atteint souvent les enfants en bas âge. Elle entrave les voies respiratoires et est assez contagieuse. Elle peut se transmettre par la salive, les éternuements, etc. Quand votre enfant a la bronchiolite, il faut bien le couvrir, et rapidement consulter un médecin car le système immunitaire des enfants reste très sensible à ce type de maladies d’hiver.

Soigner le mal de gorge, une des maladies d’hiver les plus fréquentes

Pendant l’hiver, le système immunitaire se retrouve moins performant. La gorge en souffre car les microbes trouvent l’occasion de s’installer et de créer des infections. Pour lutter contre les maux de gorge, il faut prioriser les boissons chaudes et les vêtements protégeant votre gorge. En cas de persistance de la douleur dû aux maladies d’hiver, consultez votre médecin.

Hypothermie

Une exposition intense au froid peut être source d’hypothermie. Pour éviter tout risque, il est important de bien se couvrir durant l’hiver. Il faut porter des vêtements chauds, des chaussettes, des gants et surtout il faut réchauffer les maisons. Il est aussi important de consommer des boissons chaudes pendant l’hiver. Elles sont très efficaces contre la plupart des maladies d’hiver.

Lutter contre les engelures hivernales

Elles ne sont pas considérées comme une maladie en tant que telle. Mais, les lésions qu’elles créent sont très pénibles. La période hivernale est celle pendant laquelle elles se développent le plus. Pour mieux lutter contre elles, il faut peu à peu réchauffer les parties touchées. Une sensation de chaleur brutale pourrait les aggraver. Pour les démangeaisons liées aux engelures hivernales, il faut penser à appliquer des baumes apaisants et faire de petits massages.

Comment éviter et soigner la grippe hivernale

La grippe, aussi connue sous le nom d’influenza, est l’une des maladies les plus redoutées en hiver. Elle se manifeste par de la fièvre, des courbatures et une grande fatigue. Pour éviter de l’attraper, il faut avant tout adopter une bonne hygiène de vie : bien dormir, manger équilibré, faire du sport régulièrement… Il est aussi recommandé de se faire vacciner contre la grippe chaque année.

Si malgré toutes ces précautions vous tombez quand même malade, il existe quelques remèdes pour soulager les symptômes. Boire beaucoup d’eau permettra notamment d’éviter la déshydratation due à la fièvre. Les antipyrétiques tels que le paracétamol aideront à réduire la fièvre et à calmer les douleurs.

En cas de toux sèche ou grasse persistante, n’hésitez pas à utiliser un sirop contre la toux adapté à votre condition physique ainsi qu’à consulter votre médecin traitant si cela ne suffit pas.

Pour limiter au maximum la transmission du virus aux autres personnes autour de vous en cas d’infection confirmée ou soupçonnée (toux fréquente notamment), pensez systématiquement à porter un masque chirurgical lorsque vous êtes en contact avec autrui dans des espaces publics fermés comme les transports en commun ou encore dans les lieux communs tels que les cafétérias et les salles de classe universitaires.

Les précautions à prendre pour éviter la pneumonie pendant l’hiver

Au-delà de la grippe, une autre maladie courante en hiver est la pneumonie. Il s’agit d’une infection des poumons qui peut être grave, voire mortelle chez les personnes fragiles ou les plus âgées. Pour éviter de contracter cette maladie, il faut prendre certaines précautions.

Il faut se faire vacciner contre le pneumocoque dès l’âge de 65 ans et pour toute personne souffrant d’une pathologie chronique sous-jacente telle que le diabète ou encore l’emphysème pulmonaire.

Comme pour la grippe, il faut veiller à adopter une bonne hygiène de vie afin de renforcer son système immunitaire : bien dormir, manger équilibré et varié en privilégiant les fruits et légumes riches en vitamines C notamment (kiwi, agrumes), pratiquer régulièrement un sport doux tel que le yoga ou encore la marche rapide…

Il faut se protéger du froid car celui-ci peut affaiblir notre organisme. Il est donc recommandé de porter des vêtements chauds lorsqu’on sort à l’extérieur mais aussi lorsque l’on reste chez soi dans une pièce insuffisamment chauffée.

Si vous avez attrapé un rhume par exemple, avec toux persistante pendant plusieurs jours sans amélioration notable au bout du troisième jour, consultez votre médecin traitant pour envisager la prise d’un traitement antibiotique thérapeutique efficace contre ces infections respiratoires typiques souvent rencontrées durant l’hiver.

vous pourriez aussi aimer